Modane : alerte sur la destruction d'un site archéologique

Bandeau6

bandeaufinale5

OU VOUS POUVEZ TÉLÉCHARGER NOTRE BULLETIN D'ADHÉSION ICI

upgo
Si le chantier se trouvait dans une grande ville, alors tout le monde se serait insurgé contre l’absence de fouilles préventives, mais s’agissant d’une petite commune de Savoie, cela ne semble émouvoir personne. Personne, sauf un homme, René Chemin, qui se bat depuis plusieurs mois pour faire entendre la voix de la raison et celle de la connaissance.

FOUILLESSAVOIEPHOTO-1
Merci d’ajouter une voix à la sienne en signant la pétition en fin d’article.

FOUILLESSAVOIEPHOTO-PORTRAIT
René Chemin —Vice-président de la Société d’Histoire et d’Archéologie de Maurienne. Vice-président de la Société Histoire Patrimoine Archéologie de Sollières-Sardières. Auteur du tome XLVII de la SHAM en 2013, Archéologie de la Maurienne. Né en 1946, René Chemin pratique l’archéologie depuis 1964, en amateur après un stage à Saint Romain en Gal en 1968. Fouilles de Cognin et Arbin en Savoie, sites Gallo-Romain. Responsable Bénévole de la fouille Néolithique et Age du Bronze grotte des Balmes Sollières-Sardières. En 1987 il devient professionnel et travaille pour la région PACA, puis en Rhône-Alpes. Il participe également aux fouilles du collège Lumière à Besançon, au diagnostic de la ligne à grande vitesse Dijon Mulhouse. C’est ensuite sur l’autoroute A19 Orléans-Sens qu’il est responsable d’opérations de diagnostic en particulier la villa aristocratique gauloise de Batilly (45) et la fouille de l’agglomération gallo-romaine de la Justice à Beaune la Rolande. Il termine sa carrière de professionnel en 2011 et continue depuis en tant que bénévole, à sauver de nombreux sites en cours de destruction dans la vallée de la Maurienne en Savoie. Il donne également des conférences et présente l’archéologie dans des écoles primaires et au collège de Modane .

Un site archéologique va disparaitre sans être documenté. Ce n’est pas Pompéi ni un de ses grands sites qui font la une des journaux, mais un petit site artisanal du 8eme siècle avant JC.

FOUILLESSAVOIEPHOTO-2
Dans notre Maurienne totalement délaissée par l’archéologie préventive cela aurait été l’occasion de connaitre les premiers gaulois de l’Age du Fer à Modane mais aussi les plus anciens de Savoie. Les travaux de voirie concernant l’extension de la ZAE des Terres Blanches à Modane, projet porté par la Communauté de Communes Haute-Maurienne-Vanoise, a permis la découverte de couches archéologiques.

FOUILLESSAVOIEPHOTO-3
Couches de charbon de bois assez étendues, dans un secteur riche en minerai de fer, probablement des vidanges de four, ainsi que des fosses et des tessons de céramique non tournée. Un prélèvement de charbon de bois a été fait. Les résultats sont surprenants par leur ancienneté. En effet nous sommes entre le 8ème et le 6ème siècle avant notre ère.

FOUILLESSAVOIEPHOTO-4
J’ai informé le Service Régional de l’Archéologie en avril 2021, depuis malgré de nombreuses interventions de ma part la conservatrice de la Savoie n’est jamais intervenue pour faire une fouille préventive, alors que le service me refusait l’autorisation de faire cette fouille en affirmant que le préventif aurait lieu. Je précise que je suis retraité responsable d’opération de l’INRAP, donc capable de réaliser ce sauvetage.

Une pétition a été lancée, merci de bien vouloir la signer ICI.

Nous vous rappelons qu’il est inutile de payer au moment de signer comme la plateforme vous invite à le faire. En revanche, tous vos partages sont les bienvenus.

bandeaufinale5

vreresdon
mecenesb
Crédits photographiques René Chemin