top of page

La Gazette du Patrimoine est le média en ligne d'Urgences Patrimoine. 

Cette publication relaie les combats de notre association.

Elle permet la diffusion des informations relatives aux patrimoines et à ses acteurs. 

  • Photo du rédacteurAlexandra Sobczak

Château Joseph Avet : les tribulations d’un château en attente d’une renaissance

De style néogothique du XIXe siècle, ce château a été construit vers 1858 par l’architecte Camille Ruphy, le maître d’ouvrage étant Joseph Avet. Thônain d’origine, aîné d’une famille de six enfants. Il part à l’âge de trente-sept ans en Louisiane, pour y faire fortune dans le commerce des épices. Il va y rester trente-cinq ans, après y avoir épousé en 1848 Madame Athénaïs Malot Louise Letellier, qu’il viendra présenter à Thônes lors d’une fête de retour en 1859.

La première destination de ce château était à l’origine d’en faire une résidence confortable pour les vieux jours du couple. Mais, rapidement, le château va être légué à la municipalité pour y accueillir différentes activités au fil du temps : asile, maternité et EHPAD vont occuper ces lieux jusqu’à leur abandon dans les années 1990.



Alors qu’il est encore propriété municipale, notre équipe de passionnés s’est prise d’amour pour ce patrimoine local et nous nous sommes donnés pour mission de le sauver d’une destruction certaine. Pour se faire, nous avons constitué une association de sauvegarde du patrimoine : C.A.S.T.E.L (Château Abandonné, Sauve Ton Édifice Local), dans le but développer une communauté qui soit force de propositions et d’actions autour de cette sauvegarde.

Quel avenir pour le château Joseph Avet ?



L’objectif est de restaurer au maximum le caractère originel du bâtiment avec, notamment, la restitution de ses jacobines et de son toit mansardé, présents à l’origine de la construction tel que Joseph Avet l’avait imaginé. Les éléments patrimoniaux intérieurs du XIXe siècle (tels que les piliers en fonte ou la porte monumentale en noyer par exemple) seront rénovés et valorisés. Quelques meubles uniques d’époque, marqués de l’ancre de Joseph Avet, symbole de l’Espérance, pourraient également retrouver leur cadre d’origine après restauration. La parcelle sur laquelle se trouve le château serait aménagée en espaces verts, et les parkings végétalisés. Il est avant tout impératif de procéder à la sécurisation du château et à sa protection contre les intempéries.


Rejoindre l’association



Consciente que ce projet ne pourra prendre vie sans soutiens, l’association CASTEL est aujourd’hui à la recherche de moyens humains et matériels. Nous souhaitons mettre en place une équipe de bénévole dynamique et volontaire, locale et nationale, désireuse de participer à la sauvegarde du château Joseph Avet ! À cette date l’équipe de l’association est composée de 12 personnes.



Aujourd’hui pour continuer la mise en place de ce projet, nous avons besoin de compétences dans différents domaines : droit des sociétés et des contrats, relation presse, relation partenariat, recherche de subventions et mécènes, gestion administrative, relation bénévolat, gestion du bénévolat.


Nous sommes convaincus qu’une équipe de bénévoles, amoureux du patrimoine, dynamique et volontaire peut faire bouger les choses, mais nous savons aussi que seuls nous ne pourrons pas mener à bien ce projet de sauvegarde.



Aujourd’hui nous avons donc besoin de votre aide, que ce soit sous forme de don ou en mettant vos compétences au service de la sauvegarde du Château Joseph Avet.



Pour en savoir plus sur ce projet, prenez contact :



0 vue0 commentaire

Commentaires


bottom of page