top of page

La Gazette du Patrimoine est le média en ligne d'Urgences Patrimoine. 

Cette publication relaie les combats de notre association.

Elle permet la diffusion des informations relatives aux patrimoines et à ses acteurs. 

  • Photo du rédacteurAlexandra Sobczak

La Maison Berweiller attend d’être fixée sur son sort

Le 3 décembre a eu lieu une réunion de la commission Régionale de l’Architecture et du Patrimoine afin d’examiner la demande de protection de l’édifice.



La Direction Régionale des Affaires Culturelles de la Région Grand Est étant à priori favorable à une demande d’inscription au titre des Monuments Historiques, nous espérons vivement que la réponse sera positive. C’est par la voix du Préfet de Région que la décision devrait être connue.



Cela dit, ce n’est pas parce que la maison bénéficiera d’une protection qu’elle sera sauvée pour autant, car l’état de péril ordonné par la mairie ne sera levé que si des travaux de mise en sécurité sont effectués rapidement. Or, pour que de tels travaux aient lieux, il faut un repreneur. Deux repreneurs se seraient fait connaître, mais aucun n’a donné une réponse définitive pour le moment.



Une chose est certaine, ce n’est pas la municipalité qui portera un projet de sauvegarde de ce patrimoine emblématique de Sierck-Les-Bains. Dans le dernier bulletin municipal, les propos tenus sont globalement « à charge » contre l’édifice. Soyons tout de même heureux que Madame le Maire accepte l’alternative d’une reprise plutôt que de vouloir démolir absolument.



C’est Urgences Patrimoine qui une fois encore est à l’origine de la mobilisation, puisque c’est grâce à notre alerte dans La Gazette du Patrimoine qu’un comité de sauvegarde local a été créé par Monsieur Jo Nousse, un habitant de la commune amoureux de son patrimoine, rejoint ensuite par de nombreuses associations départementales et nationales, nous permettant de nous éloigner un peu de ce dossier afin nous concentrer sur la chapelle Saint-Joseph. Nous les remercions tous pour leurs actions.



Néanmoins, nous serons présents si par malchance les repreneurs pressentis n’allaient pas au bout de leurs démarches, afin de trouver celui qui sera en mesure de sauver l’édifice, comme nous l’avons fait pour la maison d’Orpierre dans les Hautes-Alpes.



Attendons déjà le résultat de la commission et espérons que la maison Berweiller sera promise à un avenir meilleurs que celui de finir sous les pelleteuses.



Notre pétition est toujours en ligne et toutes les signatures sont les bienvenues ICI.



Nous vous laissons découvrir le bulletin municipal qui dresse un tableau plutôt noir de ce patrimoine.






0 vue0 commentaire

Bình luận


bottom of page