top of page

La Gazette du Patrimoine est le média en ligne d'Urgences Patrimoine. 

Cette publication relaie les combats de notre association.

Elle permet la diffusion des informations relatives aux patrimoines et à ses acteurs. 

  • Photo du rédacteurAlexandra Sobczak-Romanski

Munster dit adieu à 150 ans d’histoire

Dernière mise à jour : 16 nov. 2023


maison-munster-detruite.jpeg
Maison de Munster en cours de destruction

maison-munster-gazettedupatrimoine.jpeg
Maison de Munster détruite

C’est le 16 janvier que la « mise à mort » de cet édifice a eu lieu à Munster, dans le département du Haut-Rhin.


De quoi était-il coupable ? D’être né au XIXe siècle, comme beaucoup de témoins du patrimoine industriel de la région. Pas assez vieux, pas assez remarquable …


Plutôt que de lui assurer un avenir en la vendant ou en la réhabilitant, Cette grande bâtisse qui abritait jadis les ouvriers de la manufacture Hartmann, est tombée sous les bulldozers.


Que va devenir ce terrain proche de de la centrale électrique qui, elle, est toujours en activité ? Seul l’avenir le dira puisque, selon les sources du Journal L’Alsace qui a interrogé la Mairie, « aucun projet n’est défini sur ce terrain. »


Lire l’article du journal L’Alsaceici.


Une fois encore se pose la question du : pourquoi détruire au lieu de réhabiliter ?



maison-munster-urgencespatrimoine.jpeg
Maison détruite à Munster

Pourquoi détruire au lieu de proposer ce bien à la vente, qui aurait pu faire le bonheur d’une famille passionnée ou faire l’objet d’un projet hôtelier ?


Il aura fallu deux jours seulement pour effacer près de 150 ans d’histoire et de présence sur le territoire, comme peuvent attester les photos du journal L’Alsace prises le 16 janvier et celles prises à notre demande par une correspondante sur place le 18.



Deux jours pour dire au revoir aux souvenirs des habitants du quartier du Leymel, deux jours pour « oublier » le glorieux passé industriel de la ville.


Certains diront que nous faisons « tout un fromage » pour un patrimoine somme toute bien modeste, mais à Munster il ne pouvait pas en être autrement.





1 vue0 commentaire

Comentarios


bottom of page