top of page

La Gazette du Patrimoine est le média en ligne d'Urgences Patrimoine. 

Cette publication relaie les combats de notre association.

Elle permet la diffusion des informations relatives aux patrimoines et à ses acteurs. 

  • Photo du rédacteurAlexandra Sobczak

Neuil-sur-Mer : encore une démolition sans autorisation.

Suite de notre petit tour de France des démolitions sans autorisation.

 

Après La Tour- d’Aigues et Annecy, c’est à Neuil-Sur-Mer, non loin de La Rochelle qu’un membre de notre réseau nous a signalé un bel exemple de défiguration sans aucune autorisation, et pour le moment sans aucune sanction.

Mais que s'est-il passé sur le bâtiment remarquable du Treuil-Bâton ?


L'enceinte du logis des XVIle et XVIlle siècles, située à l'entrée de la commune, vient de disparaître.

Au mois de juin 2023, tel un lanceur d'alerte, l'association Nieul Authentique a prévenu la mairie qui a stoppé le chantier, car aucune demande de permis n’avait été déposée.

Mais le mal était fait. Le propriétaire a fait tomber le mur, le portail et les piliers de pierre du XVIlle siècle sans autorisation.

L’ Association  Nieul Authentique, qui a pour objet la sauvegarde et la valorisation du patrimoine local, est irritée :


"Alors que nous essayons de préserver, mais aussi de restaurer le centre historique, le patrimoine immobilier ancien, ainsi que de dynamiser le centre-bourg grâce à différentes actions menées durant l'année, nous apprenons que ce portail remarquable, les murs, les piliers et les bâtiments inscrits au « petit patrimoine » local, protégés dans le PLUi (Plan local d'urbanisme intercommunal), sont détruits. De nombreux Nieulais s'en émeuvent, car

c'est la première maison à l'entrée de notre ville qui a subi les assauts d'une tractopelle.




 Contacté, le Maire, Marc Maigné, se dit désolé. « Nous avons fait arrêter les travaux et fait constater l'illégalité par un constat annoté d'un simple procès-verbal. Il y a un projet mais, comme souvent, il y a de la précipitation.

 Depuis rien … la mairie a laissé traîner … puis accepte qu’un nouveau mur soit construit sans aucun lien avec l’ancienne enceindre classée ! C’est vraiment navrant ! 

 

Et le comble c’est qu’un an plus tard, le nouveau mur (en parpaings plaqués de pierres et beaucoup plus haut, n’est toujours pas terminé et la mini porte piétonne n’est même pas installée.  Bien évidemment cette nouvelle construction n’a aucun rapport avec le mur d’époque, et les piliers et le portail ont disparu et l’intérêt patrimonial avec.

Nous déplorons de voir disparaître notre patrimoine sans que nos élus s’en émeuvent."




 

 

Le Maire n’ayant pas jugé bon de porter plainte contre le propriétaire contrevenant, c’est l’association qui a adressé un signalement supplémentaire au Procureur de la République.

Hélas, quelques mois plus tard, elle est toujours en attente de réponse.

 

Certains se diront peut-être qu’il y a des démolitions plus graves que celle d’un mur et de deux piliers. Mais n’oublions pas que chaque jour, ce sont des centaines de petits témoins du patrimoine local qui disparaissent dans l’indifférence générale, défigurant un peu plus nos villages à grands coups de bétonnage sauvage.

1 625 vues4 commentaires

Posts récents

Voir tout

4 Kommentare


Aurélie B
Aurélie B
23. Mai

Très bon article !

Gefällt mir

rocheisabelle
22. Mai

Bonjour à tous les lecteurs et lectrices de l'Association


Les entreprises et les artisans qui ont entrepris ces travaux étaient forcément au courant qu'il fallait une autorisation de la mairie pour démolir ces constructions classées...ou bien le propriétaire leur a mentis en prétendant avoir les autorisations...ou bien la mairie a fermé les yeux . Il est étonnant qu'aucun des employés de la mairie ne soit passé devant ce chantier sans s'interroger sur le bien - fondé de ces travaux et le signaler au service concerné.


Quel est l'objectif du maire actuel ( qui était aussi celui de l'ancien maire car de nombreux projets étaient déjà en route) ?: primo la construction anarchique sur le moindre mètre carré disponible avec le…


Gefällt mir

Brigitte
Brigitte
21. Mai

Insupportable !

Qui est l'actuel propriétire de cette maison ? D'où vient-il ?

Pourquoi peut-il encore agir en toute impunité malgré le PV du Maire ?

Pourquoi le Maire n'a-t-il pas immédiatement bloqué ce chantier et surtout, mis en sureté les piliers, les pierres et la superbe porte ?

Ne serait-il pas de connivence avec ce propriétaire, lui-même très influent comme on dit "dans les milieux autorisés" ?

Quelle arnaque ou "petits arrangements entre amis" est-elle sous jacente à cette initiative illégale et hautement condamnable ?

Je n'en reviens pas !

Gefällt mir

Alexis PRUD'HON
Alexis PRUD'HON
21. Mai

C'est horriblement laid. Comment peut-on avoir ce genre d'idée?

Gefällt mir
bottom of page