top of page

La Gazette du Patrimoine est le média en ligne d'Urgences Patrimoine. 

Cette publication relaie les combats de notre association.

Elle permet la diffusion des informations relatives aux patrimoines et à ses acteurs. 

  • Photo du rédacteurAlexandra Sobczak

Contournement de Rouen : quel avenir pour le patrimoine de Oissel ?

En nous faisant le relais de cette affaire, nous allons encore nous attirer les foudres de ceux qui pensent que nous sommes de vieux réactionnaires, s’éclairant encore à la bougie, et totalement opposés à une quelconque modernité. Nous tenons à les rassurer, il n’en est rien et nous sommes les premiers à nous réjouir d’une solution pour désengorger la circulation dans la ville de Rouen. Donc, nous n’émettons aucune réserve quant à un projet de contournement de la ville, mais nous serons toujours farouchement opposés à toutes les mutilations envers le patrimoine, ce qui semble être le cas dans le tracé retenu du contournement.


Alertés par le comité citoyen de défense du patrimoine et de l’environnement de la région des boucles de Seine, nous ne pouvions qu’être solidaires de leur démarche et c’est bien volontiers qu’Urgences Patrimoine s’associera à leur action de sauvegarde du patrimoine local.



Nous avons d’ores et déjà contacté un élu favorable à ce contournement afin de comprendre ce tracé et surtout d’essayer de trouver une solution alternative d’avenir qui ne sacrifierait pas les éléments patrimoniaux remarquables et don ainsi menacés. Notre rendez-vous devrait avoir lieu dans les prochains jours.



En attendant, voici le communiqué du collectif :



Nous vous adressons ce courriel afin de solliciter votre aide, et pouvoir partager notre inquiétude quant à la destruction d'un monument patrimonial important, à savoir le Manoir de la Chapelle d'Oissel situé près de Rouen, si un projet autoroutier de Contournement Est aboutit..



Ce sujet est dans l'actualité récente et fait beaucoup débat sur le plan local et national.



Nous sommes un comité citoyen de défense du patrimoine et de l'environnement de la région des boucles de la Seine et d'Oissel. Nous avons constaté que ce site patrimonial bordé d'un site archéologique, n'a absolument pas été défendu par les opposants au projet.



Nous souhaitons mettre notre pierre à l'édifice tout en espérant que ce constat soit lu et entendu, afin de motiver des personnes pour conserver le patrimoine de cette zone péri-urbaine de Rouen désindustrialisée, qui perdrait un nouvel attrait, après la perte progressive de son économie ces dernières années.



En résumé, ce site est protégé par le régime des Monuments historiques pour partie, et pour intégralité son puits monumental à colonnes situé dans le parc. L'ensemble patrimonial couvert par la protection est important et est situé en plein sur le tracé retenu au niveau de la bretelle Port Saint-Ouen - Oissel/ Saint-Étienne-du-Rouvray.


Le projet de contournement Est est plus que litigieux en de nombreux points, malheureusement le recours récemment auprès du Conseil d'État récemment n'a pas abouti, et la notion patrimoniale de ce lieu pourtant classé depuis 1946, n'a pas été mise en avant, voire pire censurée.



Cette minimisation, volontaire ou par négligence, est à l'œuvre autant à la lecture des dossiers des porteurs du projet que de celui de ses opposants. En particulier la municipalité d'Oissel, opposée au projet, qui semble négligente vis-à-vis de son patrimoine, et ce n'est pas une première.



Pour faire valoir cette atteinte au patrimoine, nous avons constitué un dossier, ainsi qu'un article dans un blog connu des osseliens ICI.



Nous n’avons pas pour le moment les documents de la DRAC autorisant la démolition probable de cet ensemble patrimonial, mais il ne fait aucun doute que ceux-ci nous éclaireront sur bien des questions que nous nous posons.



En revanche, nous savons avec certitude que ce dossier sera compliqué puisque la majeure partie du site concerné est une propriété privée.



D’ailleurs, le manoir avait déjà failli être rasé en 1964. Souhaitons que l’année 2021 ne soit pas celle de sa disparition.




1 vue0 commentaire

コメント


bottom of page