top of page

La Gazette du Patrimoine est le média en ligne d'Urgences Patrimoine. 

Cette publication relaie les combats de notre association.

Elle permet la diffusion des informations relatives aux patrimoines et à ses acteurs. 

  • Photo du rédacteurAlexandra Sobczak

Ne regardons plus: agissons !



Ce slogan, nous le martelons à longueur de journée, car afin de lutter efficacement contre le déni de patrimoine, son abandon et ses démolitions, il faut que chacun d’entre nous soit attentif à ce qui se passe dans sa commune, dans sa ville, dans sa région. Nous sommes ceux qui pouvons d’agir.


Oh, nous ne disons pas qu’alerter Urgences Patrimoine permet de réaliser des miracles à chaque fois, mais notre visibilité et notre réseau peuvent conduire à l’impossible, comme nous l’avons prouvé pour la maison médiévale d’Orpierre fin 2019, ou plus récemment, pour la chapelle Saint-Joseph en obtenant un sursis de la part du Ministre de la Culture.L’alerte est capitale, mais le soutien à nos actions l’est tout autant. Il est vrai qu’il est plus simple de faire un don pour un projet de restauration que pour éviter une démolition et pourtant.


À ce rythme-là, que restera-t-il du patrimoine si on le démolit un peu plus chaque jour ? Nous sommes quasiment les seuls à nous être engagés dans cette voie de la « lutte » : engagez-vous avec nous.En devenant membre d’Urgences Patrimoine, vous apportez une voix supplémentaire à la nôtre et plus nous serons nombreux, plus nos combats obtiendront de victoires.


Nous avons besoin de « soldats du patrimoine » pour combattre l’indifférence croissante envers notre mémoire collective et notre identité culturelle. Vous êtes nombreux à avoir donné à la plateforme « Change.org » lorsque vous avez signé notre pétition pour la chapelle Saint-Joseph et nous vous remercions pour eux. Mais cet argent ne tombe dans l’escarcelle d’Urgences Patrimoine. Et vous savez tous qu’il n’est pas nécessaire de payer pour signer. En revanche, seulement trois personnes nous ont fait un don lors de ce combat, à savoir en tout : 85 euros.85 euros pour sauver une chapelle de la démolition, c’est presque une insulte à notre travail, mais nous l’acceptons, car notre seul but est de sauver le patrimoine et pas de faire du racket.


Cependant, comme dans toute structure associative, qui ne bénéficie d’aucune subvention de surcroit, il faut tout de même un petit effort populaire.Alors merci d’avance pour votre aide qui contribuera à nous aider dans nos prochains combats.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page