top of page

La Gazette du Patrimoine est le média en ligne d'Urgences Patrimoine. 

Cette publication relaie les combats de notre association.

Elle permet la diffusion des informations relatives aux patrimoines et à ses acteurs. 

  • Photo du rédacteurAlexandra Sobczak

Ils ont nettoyé la fontaine du Châtelet souillée : Guard Industrie les a accompagnés.

Mercredi 8 juin, une quinzaine de jeunes du collectif « Défendons notre patrimoine » se sont réunis autour de la fontaine du Châtelet, non pas pour manifester leur haine comme certains aiment à le penser, mais bel et bien pour venir au secours du patrimoine parisien en proie aux vandales qui trouvent judicieux de détériorer sans relâche les témoins de notre histoire culturelle.




Parce qu’ils veulent bien faire, ils souhaitent être guidés par des professionnels du patrimoine, mais pour le moment malgré notre appel, personne ne souhaite soutenir leur démarche. Il est vrai qu’il existe des dizaines de supports différents et qu’expliquer comment nettoyer un édifice de façon générale est délicat.




Alors pour limiter les risques de dégradations dus à l’utilisation de produits trop agressifs, nous avons demandé à l’entreprise Guard Industrie, spécialisée dans les produits de nettoyage des bâtiments de les accompagner dans leur démarche.



C’est donc tout naturellement que Barnabé Wayser, Président de Guard Industrie, a répondu à notre appel et a offert à ces jeunes des bidons de produit bio afin de limiter au maximum les risques de dégradations dues au nettoyage.



Les inscriptions étant très incrustées, l’opération s’en avérée plus difficile que prévue c’est pourquoi une séance de « finition » est prévue jeudi prochain. En espérant que, d’ici là, nous trouverons un professionnel du patrimoine qui acceptera d’encadrer ces jeunes plein de bonne volonté qui ne demandent qu’à bien faire.



En attendant, nous tenons à remercier Barnabé Wayser pour son geste.



Merci à cette entreprise se s’engager à nos côtés.



Liens vidéo ICI et ICI.


0 vue0 commentaire

Commentaires


bottom of page