top of page

La Gazette du Patrimoine est le média en ligne d'Urgences Patrimoine. 

Cette publication relaie les combats de notre association.

Elle permet la diffusion des informations relatives aux patrimoines et à ses acteurs. 

  • Photo du rédacteurAlexandra Sobczak

Il faut sauver le parc du Château de Ferrières !



chateau-ferrieres-danger-gazette-patrimoine.jpeg

En 2012 la famille Rothschild a fait don du château et de son Parc à la commune qui en est désormais propriétaire. Un bail de location a été signé avec un promoteur local qui a officiellement ouvert une école de gastronomie. Prestigieuse école qui est un fleuron incontesté dans le domaine de la gastronomie française. Les élèves de l'école s'exercent ainsi au sein des restaurants du Château (Le Baron) et de son parc (Le Chai) dans le cadre de séminaires ou mariages (salons du château), ainsi que dans un complexe hôtelier situé en entrée de ville (Le Paxton) et dans un petit restaurant situé en face du parc dans les locaux de l'école Ferrière.


D’ailleurs, le château lui-même est disponible à la location pour des mariages ou des séminaires.


Nous avons été alertés cette semaine par l’association« R.E.N.A.R.D (Rassemblement pour l’Etude de la Nature et l’Aménagement de Roissy-en-Brie et son District) , qui se bat pour empêcher la construction d’un complexe hôtelier de luxe, au sein même du parc protégé, juste à l’entrée d’honneur du domaine. Un projet qui dénaturerait fortement l’environnement du château.


Nous n’avons jamais été contre les projets hôteliers ou immobiliers dans les monuments historiques, à partir du moment où ils permettent la sauvegarde d’un édifice en péril.


Nous sommes conscients que le développement économique d’une Région, passe par son offre hôtelière, haut de gamme de préférence, pour attirer une clientèle ayant les moyens de consommer.


Or,ce projet peut très bien être réalisé de l’autre côté du parc, à proximité de l’école et ainsi, ne pas nuire à l’ensemble classé.


Nous sommes extrêmement surpris que la DRAC d’Ile de France, par la voix du Préfet de Région, ait donné son accord pour la construction de cet hôtel, et par la même occasion, autorisé l’abattage des arbres de cette parcelle inscrite.


Nous sommes d’autant plus surpris, que c’est cette même DRAC qui s’est opposée au projet de réhabilitation du Château du duc d’Épernon, rendant son avenir plus qu’incertain.


C’est la raison pour laquelle, nous avons souhaité relayer les inquiétudes de l’association R.E.N.A.R.D, qui sont bien légitimes.


Voici leur communiqué :


Un projet d’hôtel 5 étoiles menace le château de Ferrières-en-Brie

et son parc, classé Monument Historique et Site Naturel Inscrit.


Mi-mars des habitants de Ferrières-en-Brie contactaient l’Association R.E.N.A.R.D, car ils s’inquiétaient des dégâts causés par un abattage important d'arbres plus que centenaires dans le Parc du Château de Ferrières. Nous avons appris que ces travaux précédaient la construction d’un hôtel 5 étoiles dans le parc du château, classé dans l’inventaire national des monuments historiques.


Impossible d’imaginer un projet semblable dans le parc du château de Versailles, de Champs-sur-Marne ou de Vaux le Vicomte !


En plus de supprimer des arbres d'une grande valeur environnementale et paysagère et les abris qu'ils offrent à la faune sauvage, la coupe intervient en pleine période de reproduction et d'élevage des jeunes. Nombreuses sont les espèces sauvages protégées dérangées ou détruites : écureuils, chauve-souris, oiseaux… Sans autorisation.


Le projet d’hôtel est un bâtiment à R+2 étages, qu’il est prévu de construire le long de la rue du Château, à quelques mètres de la grille d'honneur, avec une nouvelle entrée. L'impact paysager de ce projet serait désastreux : ce parc , le seul parc Napoléon III en Europe serait gravement dégradé si la construction aboutissait.



chateau-ferrieres-danger-gazette-patrimoine.jpeg


L’affichage obligatoire des travaux n’a pas été réalisé. La mairie prétend ne pas pouvoir donner la copie de l’autorisation. Nous avons, avec l’aide d’un avocat, déposé un référé mesure utile au Tribunal Administratif pour avoir la copie du dossier du projet. Nous venons de déposer au Tribunal Administratif une requête pour annulation de l’autorisation et un référé suspension pour empêcher la poursuite des travaux.

Nous avons besoin de moyens financier. Le site HELLO ASSO vous permet d’y contribuer ici


chateau-ferrieres-danger-gazette-patrimoine.jpeg

Vous trouverez tous les renseignements et documents sur notre site.

Nous répondons à vos questions : association-renard@orange.fr et 06 45 61 42 27


Philippe ROY Président de l’Association R.E.N.A.R.D. et le conseil d’administration le 22 avril 2020


R.E.N.A.R.D.


Rassemblement pour l’Etude de la Nature et l’Aménagement de Roissy-en-Brie et son District

Association loi 1901 créée le 24 novembre 1978, siège en Mairie 77680 Roissy-en-Brie

Agréée de Jeunesse et d’Education Populaire sous le n° 77 JEP 03 302 R 88

Agréée de protection de l’environnement pour la Région Ile-de-France (article L.141-1 du Code de l’Environnement)

Habilitée à prendre part au débat sur l’environnement pour la Région Ile-de-France dans le cadre d’instances consultatives

(article L.141-3 du Code de l’Environnement)

N° SIRET : 39070756000012

7 vues0 commentaire

Comments


bottom of page